05 – Gouvernance des banques

DÉMOCRATIE ET GOUVERNANCE

 

La finance est devenue folle

Sous la pression de lobbies relayés par certains politiciens, les citoyens ont été dépossédés du pouvoir de contrôle sur la finance et sur la monnaie, qui a cessé d’être un bien commun. Le capitalisme financiarisé et mondialisé est au bord de l’effondrement, et détruit dans sa chute les institutions sociales et politiques protectrices des sociétés et de la planète. Il doit être combattu sans concessions.

Les acteurs financiers exercent une domination économique et politique

Le poids politique des investisseurs et des banquiers est devenu considérable. Ils imposent une logique de rentabilité financière à court terme, qui est source d’inégalités, de prédation et de ruine de la planète.

Mesure 05 – Gouvernance des banques Exprimez-vous !Votez - Argumentez

Une gouvernance démocratique des banques sera instaurée afin de lutter contre la spéculation, la fraude et l’évasion fiscales, et pour reprendre le contrôle de la dette.

Construire un modèle de société alternatif, au service de l’humain et de la Nature, implique de changer la gouvernance des banques pour que les parties prenantes participent à leurs décisions. Banques publiques, coopératives et éthiques constituent les modèles alternatifs pouvant se substituer aux méga-banques capitalistes actuelles.