07 – Droit au logement

SOLIDARITÉ ET PARTAGE

 

Le droit au logement est bafoué

En 10 ans, le nombre de personnes sans domicile a augmenté de 50 %. En 2016, près de 4 millions de personnes sont mal logées, et une 1 sur 6 est en situation de fragilité par rapport à son logement.Ce mal-logement coûte cher sur un plan humain, économique et environnemental. Il frappe les plus exclus et fait basculer dans la précarité ceux dont les revenus sont simplement modestes.

Les prix et les coûts de l’immobilier flambent

L’augmentation forte et brutale des prix de l’immobilier rend l’accès au logement de plus en plus difficile. Les dépenses contraintes (loyer ou mensualités d’accession, charges d’énergie et d’eau) se sont envolées : plus de 5 millions de ménages sont aujourd’hui en précarité énergétique.

Mesure 07 – Droit au logement

Une loi d’urgence pour le droit de chaque personne à un logement sain et décent instaurera l’arrêt des expulsions sans relogement, le respect du droit au logement opposable, le plafonnement des loyers, la lutte contre la spéculation foncière et la possibilité de réquisitionner des logements vacants.

La priorité portera sur les plus démunis. Tout soutien public sera assorti d’une contrepartie de maîtrise des coûts pour les habitants : prix de vente, conventionnement du loyer, actions de réduction des consommations d’eau et d’énergie. Construire n’est pas tout, il faut aussi et surtout réhabiliter. La grande majorité des logements indignes et des « passoires thermiques » se situent dans le parc privé. Une grande politique publique s’impose, et il existe des outils efficaces.