08 – Réduction des inégalités de revenus

SOLIDARITÉ ET PARTAGE

 

Les inégalités de revenu se sont creusées

Au cours des dernières décennies, les écarts entre les revenus ont fortement augmenté en France. Les bas revenus ont décroché et les plus hauts ont bondi. Il y a 40 ans, dans les entreprises, les plus hautes rémunérations ne dépassaient guère 20 ou 30 fois les plus basses. On atteint aujourd’hui des écarts de 1 à 1000. Cette situation est destructrice pour le vivre ensemble.

Le pouvoir des « 1 % » les plus riches n’est pas contrôlé

La logique financière et actionnariale dominante a conduit à une rémunération astronomique des hauts dirigeants des entreprises, pendant que les politiques néolibérales considéraient les pauvres et les chômeurs comme des assistés responsables de leur sort. Par ailleurs, la fiscalité, autrefois très progressive, est devenue de plus en plus douce pour les riches et pour les grandes entreprises.

Mesure 08 – Réduction des inégalités de revenus Exprimez-vous !Votez - Argumentez

Dans les entreprises, aucune rémunération globale ne pourra être supérieure à 20 fois la rémunération la plus basse.

Pour réduire fortement les écarts de revenu, il faut des politiques fiscales, sociales, etc. Mais on doit commencer par les « rémunérations primaires » (salaires et primes avant impôt). Dans les administrations, personne ne gagne plus de 20 fois le SMIC, Président de la République compris. Il doit en être de même dans les entreprises. Rien ne justifie les salaires indécents actuels de quelques milliers de dirigeants.